Qu'est-ce que le Ahegao

Qu'est-ce que l'Ahegao ?


Ahegao (アヘ顔) est un genre de dessin dans les bandes dessinées japonaises Hentai, dans lequel le personnage (principalement féminin) montre, lors d'un rapport sexuel, une quantité intense de plaisir traduit par l'expression de son visage.

Ethymologie et histoire

Dans le nom, "Ahe" vient de l'onomatopée japonaise "Aheahe" (アヘアヘ) qui décrit le souffle rouge/les gémissements de la femme lors des rapports sexuels et son excitation sexuelle, et "Gao" (顔) signifie "Visage". Selon un post du forum dans l'entrée de Nico Nico Pedia pour Ahegao , il est confirmé que le terme avait déjà été utilisé dans les magazines pornographiques pour expliquer simplement le visage de plaisir des actrices au début des années 1990. Utilisé dans le même contexte, il a également fait son apparition sur une poignée de posts dans 2channel et sa communauté sœur de forums pour des contenus adultes BBSPINK ainsi que des descriptions de vidéos porno sur des sites de commerce électronique pour adultes dans la première moitié des années 2000. Le plus ancien message de 2channel qui inclut ce terme a été posté sur un fil de discussion dans /company/ (tip-off) le 4 novembre 2001.

En attendant, selon le blog japonais 2008-2009, le WebLab. ota "Ahegao History"  et "Ahegao Chronology" (voir ci-dessous) , et Himajin no Dabun "Chronological Analyze of The Ahegao Genre in Adult Games" , c'est vers 2003-2005 que certains créateurs de manga et d'anime hentai ont commencé à introduire des représentations extrêmement exagérées de l'orgasme anormal des femmes par des rapports sexuels non désirés, des BDSM hardcore, des viols ou d'autres agressions sexuelles. Un autre billet de Bar Rikashitsu no Bibouroku suggère que le mangaka/peintre japonais ero guro Suehiro Maruo avait déjà introduit ce type de représentation dans ses œuvres au début des années 1980.

Histoire de l'Ahegao

Suite à ces recherches préalables sur le web, le chercheur japonais en bande dessinée bishoujo Rito Kimi (稀見理都)[9] a compilé la "Généalogie de l'Ahegao" dans son livre de 2017 intitulé L'histoire de l'expression de l'Ero-Manga (エロ漫画表現史).  Dans ce livre, il souligne que le manga "I ♥ Scraper" (あい♡すくれーぱー) de Hiromitsu Takeda (2008) est la première œuvre commerciale où un personnage prononce le mot "Ahegao" dans le sens de cette expression faciale (voir ci-dessous), et il suggère qu'Ahegao avait établi son propre concept dans la sous-culture hentai à ce moment-là. Il analyse également que les communautés de babillards électroniques Futaba Channel (2chan) et Pixiv, où ses utilisateurs ont commencé à utiliser fortement cette technique pour des blagues pures comme Ahegaokin vers 2007, ont également joué un rôle essentiel dans la diffusion du concept sur Internet.
Scraper Ahegao

Homme : "Même ta mère l'aurait remarqué par CETTE Ahegao"
Une femme : "Ah !" "Huff...Huff !"

 

Ahegao au sens actuel du terme a été formé par l'augmentation et l'évolution de ce style de dessin au milieu des années 2000, et sa diffusion à la communauté otaku via 2chan, 2channel/BBSPINK qui est devenu l'hôte de fils de discussion sur le thème d'Ahegao vers le milieu de l'année 2007, et les blogs de Matome qui réimpriment des fils de discussion dans ces communautés en ligne. Et vers 2008, il s'est suffisamment répandu pour être reconnu comme l'une des célèbres techniques de dessin pour les orgasmes. La première anthologie de doujins sur le thème de l'athéisme, "A-H-E", est sortie en hiver de la même année. Dans les années 2010, les principaux éditeurs ont également publié des anthologies de bandes dessinées sur le thème de l'athéma et même les vidéos pornographiques ont parfois mis en vedette l'expression faciale, ainsi que la popularisation des fétiches hentai dans l'industrie du sexe.

En outre, Ahegao, Ahegao-like silly faces, et son dérivé Ahegao Double Peace sont devenus parfois même des titres d'anime normaux dans un contexte non sexuel (voir ci-dessous).

Anime Ahegao

Pertinence en ligne

Avec en toile de fond la grande popularité de la communauté otaku, qui s'était développée à la fin des années 2000, Ahegao a gagné une grande visibilité en ligne, à la fois comme technique d'art hentai et comme fourrage pour des illustrations parodiques. À ses débuts, Ahegao était un style populaire dans la culture du collage en 2channel et 2channel. Et les communautés d'illustrateurs japonais Pixiv et Nico Nico Seiga, qui ont été lancées à la même période, sont des services de partage d'Ahgao très populaires depuis ses débuts. En juin 2017, Pixiv détient plus de 20000 illustrations étiquetées sous Ahegao , et Nico Nico Seiga, qui n'a pas la section adulte, a également de nombreuses illustrations mettant en scène le visage.

Sur le Web des Occidentaux, cette expression faciale particulière est appelée non seulement par son nom original, mais aussi par les termes traduits "Fucked Silly Face" ou "Mind Break Face". Sous ces noms, de nombreuses illustrations d'Ahegao ont été dessinées par des utilisateurs de DeviantArt, ou réimprimées à Tumblr et Danbooru. L'article d'Urban Disctonary et le sous-reddit /r/Ahegao de Reddit ont été lancés en juin 2010. En outre, le hashtag d'Instagram contient également des tonnes de selfies Ahegao par des otakus féminins et des cosplayers.

Ahegao est défini dans plusieurs recherches de blogs et articles de dictionnaires en ligne faits par les utilisateurs, qui énumèrent ces caractéristiques ci-dessous.

  • Les yeux enroulés
  • Langue coincée
  • s'est mouillé par des larmes, de la morve, de la bave, du sperme ou d'autres liquides organiques
  • Visage rougissant
  • Des gémissements ridiculement étranges : par exemple, Nhoooh ! (んほぉ !), Aheee ! (あへぇ !), Iguuh ! (イグゥ), etc...

Purple Bitch Ahegao

Purple Bitch actrice pornographique spécialisé dans le Ahegao et actrice préférée de notre cher rédacteur.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés